Raisons, causes et solutions pour la presbytie

Q​​U'EST-CE QUE LA PRESBYTIE ET QUAND PORTER DES LUNETTES

Vous avez plus de 40 ans, et peut-être avez-vous remarqué que lorsque vous lisez un journal, un livre ou votre téléphone, vous aviez quelques difficultés à distinguer les lettres clairement ?  Ceci est dû à l'apparition d'un trouble de la vision. Plus précisément la presbytie !

Pour en être certain c’est très simple ! 

Les lunettes en titane

Le titane est un matériau de plus en plus utilisé dans le monde de l’industrie en optique depuis les années 80. Les lunettes en titane font leur apparition en France vers 1986 alors qu’elles sont déjà très répandues au Japon.

Origine et fabrication du titane :

Découvert en 1791, par le britannique William Gregor, la première utilisation du titane remonte au début du XX° siècle, en additif aux fontes et aciers, sous forme de ferro-titane. Il s’agit du 22° élément de la classification périodique, il a pour symbole Ti. C’est un élément stable qui appartient à la famille des métaux de transition comme l’argent, le cadmium…

Arrow, les lunettes de la fameuse marque américaine

Arrow est une marque de prêt à porter américaine créée en 1851. Renommée pour ses chemises au col innovant, cette marque américaine, pionnière dans le monde de la mode, fut longtemps la marque des hommes d’affaires américains. Elle représente encore de nos jours l’image de l’homme distingué en toute circonstance.

LA QUARANTAINE : UN MOMENT CLÉ

Que l'on ait toujours eu une bonne vision de loin sans lunettes, que l'on soit myope, hypermétrope ou astigmate, vers quarante ans personne n'échappe à la presbytie !
Souvent, la première gêne se fait ressentir à un retour de vacances : lorsque la lumière diminue, après l'été ou à la suite d'un coup de fatigue. Subitement, on ne peut plus lire le journal, les cartes de restaurant ou les notices seulement en les tenant à bout de bras.
Pas de panique, c'est normal et naturel!

Problèmes de lecture? Et si c'était la presbytie?

La presbytie, qu'est-ce donc?

En vieillissant, nous rencontrons tous des changements gênants dans notre vision :

  • il devient plus difficile de se concentrer 
  • il est de plus en plus délicat de voir nettement sur des objets proches.

Comment savoir si j'ai besoin de lunettes de lecture

Lire devient difficile, vous pensez avoir besoin de lunettes de lecture, vous devenez simplement presbyte. Rassurez-vous vous n'êtes pas seul ! 1 personne sur 4 et dans votre cas.

lunettes pour lecture

Qu'est-ce que la presbytie?

La presbytie est une perte de vision de près à partir de 40 ans. Elle apparait à partir de 40 ans. Les organes visuels (le cristallin et les muscles ciliaires en vieillissant durcissent et l'effet de mise au point sur les objets de près est jusqu'à jour plus dure. 

Voici comment savoir si vous êtes presbyte et avez besoin de lunettes de lecture
  • Vous avez eu 40 ans

La presbytie est le problème visuel qui apparait vers 40-45 ans. Elle évolue jusqu'à 65-70 ans pour se stabiliser enfin. Cette perte de vision évolue régulièrement c'est pourquoi il est nécessaire de voir un ophtalmologue tous les 2 à 3 ans.

  • Vos bras sont trop courts

Au début en éloignant votre ouvrage et avec un bon éclairage, vous vous débrouillez. Et plus la presbytie augmentera, plus vous éloignerez vos livres, documents, journaux de vos yeux... jusqu'à ce qu'ils deviennent trop courts! 

  • Vous vous endormez en lisant

Que ce soit au travail ou à la maison, vos paupières deviennent lourdes, vous avez envie de vous assoupir après avoir lu ou passé du temps sur votre ordinateur. Un autre signe de l'apparition de la presbytie. Inconsciemment vos yeux font la mise au point sur votre texte et toutes les autres parties de l'œil travaillent durement pour compenser et permettre une vision nette.

  • Vous avez souvent des maux de tête

La fatigue visuelle liée à la presbytie peut provoquer des maux de tête. Après une longue lecture ou un travail sur ordinateur, vous avez des maux de tête. N'hésitez pas à demander à votre opticien ou votre médecin si des lunettes de lecture peuvent vous soulager

  • Vous réduisez vos activités de près

Voir de près devenant complexe, les presbytes ont souvent tendance à ne plus pratiquer leurs activités nécessitant une bonne vision de près. Vous lisez de moins en moins, vous vous maquillez chaque matin moins que la veille, vous commandez toujours la même chose au restaurant ? autant de signes du quotidien qui nous montrent le besoin de porter de lunettes de lecture.

  • Vous recherchez plus de lumière 

Autre symptôme de la presbytie, la nécessité d'une lumière directe et vive pour se concentrer de près. Donc, si vous recherchez de plus en plus de lumière lorsque vous lisez, cousez ou travaillez à d'autres passe-temps de près, cela peut être un signe que vous avez besoin d'une correction de la vue pour la presbytie.

  • Vous percevez des halos

Même lorsque ce n'est pas Noël vous avez l'impression de voir de beaux cercles de lumière de couleur. Ceci peut être très gênant surtout lors de la conduite. Si votre vision s'estompe d'une manière qui crée un effet de halo autour des phares de voiture, des lampadaires ou d'autres objets, consultez votre ophtalmologue.

 

Vous avez besoin de lunettes de lecture pour votre quotidien! Pour simplifier leur entretien n'oubliez pas les lingettes désinfectantes, nettoyantes Opticlair-Varionet et l'essuie-verres en microfibre anti-buée Varionet, accessoire indispensable en cette saison et avec le port du masque. 

Varionet, un opticien agréé en ligne

Varionet: pour qui? pour quoi?

Varionet.com est une boutique d’optique en ligne numéro 1 dans le domaine des lunettes de presbytie, des lunettes ordinateur et des en France depuis 2008. Nous nous sommes spécialisés dans les lunettes de proximité destinées aux presbytes après 40 ans et les lunettes ordinateur et vous proposons des verres de presbytie innovants avec des corrections de +1.00 à +3.50 ainsi que des verres de repos pour les plus jeunes.

Le retour au travail peut-il causer de la fatigue visuelle ?

Travail, rentrée et fatigue oculaire

Le mois de septembre est là, synonyme de rentrée et ceci est le signe que les vacances sont belles et bien terminées ! L’été se termine et l’automne pointe le bout de son nez. Nous devons nous adapter aux jours qui raccourcissent et il est courant que la fatigue visuelle apparaisse. Fini la farniente, les petites siestes, la routine du quotidien est de retour avec les longues heures passées devant les appareils numériques et la paperasse. Les écrans, le travail de proximité peuvent affecter la vue mais pas seulement ; en effet votre vision peut aussi être affaiblie après l’été si aucune précaution n’a été prise face au soleil (casquette, lunettes de soleil…)

fatigue visuelle au travail

Quelles sont gènes visuelles lors de la reprise?

La fatigue visuelle et la sécheresse oculaire sont les atteintes les plus courantes se produisant après plusieurs heures devant l'ordinateur.

Fixer longtemps l'écran de l'ordinateur réduit le clignement et ainsi la production de larmes engendrant un dessèchement oculaire, la sensation de sable dans les yeux...

La fatigue visuelle est générée par un effort abusif des muscles des yeux sur une longue période. Nous pourrions comparer cet effort à un marathon, dans ce cas nous comprenons bien que nous puissions être fatigué! La fatigue visuelle se manifeste par des démangeaisons oculaires ou des sensations de brûlures. Souvent les yeux rougissent et la vision devient floue. A cela s'ajoutent régulièrement des maux de tête, des douleurs cervicales, des vertiges.... 

Quelques conseils pour éviter la fatigue oculaire

Voici quelques suggestions pour mieux appréhender la reprise du travail et la fatigue visuelle :

  • Placez votre écran à une distance correcte en vérifiant qu'il soit à la hauteur de vos yeux.
  • N'hésitez pas à augmenter la taille de la police, vos yeux feront moins d'effort
  • Prenez une pause sans portable en regardant le plus loin possible, profitez-en pour boire un café, un thé, faire du yoga des yeux 
  • Clignez régulièrement des yeux, hydratez vos conjonctives avec du sérum physiologique pour éviter la sécheresse et ne vous frottez pas les yeux.
  • travaillez dans un lieu clair avec la lumière naturelle.
  • Programmez un examen visuel chez votre ophtalmologue, la fatigue visuelle peut être un signe de presbytie.
  • Portez des lunettes anti-lumière bleue équipées de verres de repos pour les emmétropes ou avec la correction adéquate en fonction de vos besoins.

 

Myope et presbyte, possible?

Beaucoup pense que la myopie est le défaut visuel le plus répandu ; or ce n’est pas le cas même si cela peut le devenir d’ici 50 ans avec les épidémies de myopie liées à l’usage des smartphones. De façon général la population est hypermétrope mais ce défaut moins gênant que la myopie est peu diagnostiqué, l’hypermétrope ne souffre généralement que de fatigue visuelle. Mais après 45 ans myope ou hypermétrope chacun devient presbyte !

Qu’est-ce que la myopie ?

La myopie est le défaut visuel le plus connu car le plus ennuyeux et facile à expliquer. En effet un myope ne voit pas de loin par contre il voit parfaitement de près. L’image d’un objet lointain se forme en avant de la rétine chez le myope, c’est pourquoi il voit flou. Au contraire un objet proche est vu parfaitement, en effet son image se formant sur la rétine.

C'est pourquoi si vous êtes myopes vous vous demandez pourquoi vous après 45 ans vous retirez vos lunettes pour plus de confort de près?

oeil myope

Presbytie et myopie: 2 défauts opposés.

Souvent pour simplifier les professionnels de la vue disent que ces deux défauts visuels sont opposés, ce n'est pas exactement le cas mais c'est une façon simple  de comprendre. Un myope ne verra jamais correctement de loin sans aides oculaires, lunettes, lentilles par contre il voit toujours bien de près sans ses celles-ci; c'est pourquoi il ôte ses lunettes pour voir de près à l'arrivée de la presbytie! 

C'est la "revanche" du myope qui souvent la risée depuis sa tendre enfance peut enfin ôter ses lunettes et avoir une super vision alors que les autres sont incapables de lire un menu, un numéro de téléphone.... et cherche désespérément leurs lunettes...

Pour les porteurs de lentilles c'est différent ; ils ne peuvent enlever et mettre leurs lentilles en permanence. Ainsi vous verrez beaucoup d'entre eux porter des lunettes de lecture ou loupe de lecture comme chaque personne emmétrope(sans défaut visuel). Certains optent pour des lentilles progressives offrant une vision de loin et de près correctes. Ces lentilles ne conviennent pas encore à tous et la majorité préfèrent les lunettes.

Varionet et les myopes-presbytes

Varionet propose des lunettes de lecture de presbytie équipées de verres de proximité parfaits pour l'ordinateur, la musique, les activités du quotidien à la maison ou au travail pour tous les porteurs de lentilles corrigeant la myopie ou tous les défauts de vision de loin. Pour connaître votre correction n'hésitez pas à faire notre test de presbytie avec vos lentilles et  pour en savoir plus sur les lunettes de presbytie c'est ici !

Comment reconnaître la presbytie?

La presbytie, qu'est-ce que c'est ?

La presbytie est un phénomène naturel lié à l’âge ; il s’agit d’une modification de la vision de près qui devient progressivement floue et le port de lunettes pour lire est alors indispensable. Elle apparaît vers 40 ans, augmente jusqu’à 60-65 ans pour se stabiliser. Le terme « presbyte » apparaît vers 1690 et vient du grec ancien « presbutês » signifiant «  vieux » !

lunettes de presbytie

Quels sont les symptômes de la presbytie ?

Ces signes sont nombreux et arrivent sans même que l’on s’en aperçoive. Un des premiers symptômes sera l’asthénopie ou plus communément l’ensemble des manifestations liées à la fatigue des muscles ciliaires et oculo-moteurs ;  vous ressentez  une sensation de fatigue comme un malaise oculaire, des picotements, des céphalées, fixer son attention devient de plus en plus difficile.

Ces gènes sont d’autant plus importantes lorsque la luminosité est faible, on s'approche des fenêtres, on cherche le meilleur angle pour arriver à lire. Le signe le plus caractéristique de la presbytie est d’éloigner un document pour le lire, le symptôme des « bras trop courts ».

Se maquiller, coudre, bricoler, lire, toutes les activités sollicitant la vision de près deviennent de plus en plus laborieuses, voire impossibles.

Fonctionnement de la presbytie

La presbytie est due à la diminution naturelle avec l'âge de la capacité à accommoder du cristallin lors de la lecture. 

Pour voir de près, le cristallin, lentille transparente à l'intérieur de l’œil, se bombe rapidement sous l'action du muscle ciliaire, il augmente ainsi son pouvoir de réfraction, pour former  une image nette quelle que soit la distance sur la rétine: c'est l'accommodation.

Cette accommodation est donc un mouvement très rapide du cristallin et peut être comparée à la mise au point des appareils autofocus.

 La valeur de l'accommodation varie avec l'âge: très importante chez l'enfant (12-14 dioptries à 10 ans) elle est au maximum vers 20 ans  (10 dioptries) puis commence à baisser : 6 dioptries vers 37 ans, 4 dioptries à 45 ans pour arriver à 1 dioptrie vers 60-70 ans.

Inévitablement, le cristallin vieillit avec l'âge et perd de son élasticité, il se durcit. L’action du muscle ciliaire sur ce cristallin plus rigide devient difficile, le pouvoir d'accommodatif de l’œil diminue.

La mise au point pour la vision de près ne se fait plus correctement.

Chez le presbyte, la puissance accommodative du cristallin diminuant, l'image d'un objet proche ne se fait plus sur la rétine mais en arrière de celle-ciLa distance de lecture nette augmente ; on éloigne son texte mais la taille de caractères limite cet éloignement ! La vision à la distance habituelle de lecture devient floue.                                                                                                            

Comment se corrige la presbytie?

Pour compenser ce manque d’accommodation, il faut corriger optiquement la vision de près avec des lunettes de lecture équipées de verres convexes, de puissance positive, il produit un effet loupe ; alors l’image se formera à nouveau sur la rétine. La presbytie se mesure en dioptries de 0,25 en 0,25 de +0,75 à +3,50.

Cette correction est déterminée en fonction de votre distance de travail et de votre âge.

A ce défaut de vision de près, peut s’ajouter des défauts visuels de vision de loin comme la myopie, l’astigmatisme ou l’hypermétropie. Alors sur votre ordonnance apparaissent 2 corrections : celle de vison de loin et celle de près souvent notée sous forme d’addition.

La correction de la presbytie évolue approximativement tous les 2-3 ans ; il faudra alors en profiter pour consulter un ophtalmologiste qui vérifiera non seulement vos besoins visuels et pourra aussi dépister tout autre affection visuelle, glaucome, dmla, conjonctivite…

 

Difficultés oculaires au travail

Nous passons de longues heures au travail, cet environnement peut avoir au quotidien diverses influences voire même risques sur notre santé visuelle à long terme.

L’éclairage :

Un mauvais éclairage est un problème récurrent lorsque l’on travaille surtout dans les environnements de bureau. L’idéal est de travailler à la lumière naturelle ce qui nous permet d’être plus détendus. Malheureusement beaucoup trop de bureaux sont mal éclairés et la principale source de lumière est la lumière fluorescente, les tubes néons. Cette lumière est blanche mais scintille beaucoup en émettant des pics de certaines longueurs d’ondes ; ceci engendre de la fatigue visuelle.

En plus de ces questions d’illumination, il ne faut pas oublier que nous passons beaucoup de temps face à nos écrans d’ordinateur eux-mêmes source de lumière et d’éblouissement et de fatigue visuelle. Nos yeux sont exposés à une affluence d’images : images pixélisées de l’écran mais aussi le ou les reflets de notre entourage. Ceci est très fatigant et la réalité de nombreux actifs passant 8h sur les PC. C’est pourquoi il est impératif de positionner son écran afin que celui-ci ne reçoive pas le reflet de lumière.

Nous devons prendre en compte le fait que les appareils électroniques émettent leur propre lumière avec un pic de lumière bleue nocive importante, nous devons donc nous protéger de leurs effets négatifs en évitant les abus et en portant des lunettes anti-lumière bleue.

Les environnements :

La température est une fréquente source de conversation au bureau ; il y a ceux qui ont froid, ceux qui ont chaud ! Les chauffages, clim réversibles fonctionnent à bon train… Quelle incidence pour les yeux ? Ces systèmes de chauffage assèchent l’atmosphère et entraînent un problème oculaire répandu : le syndrome de l’œil sec. Les yeux ont tendance à s’assécher après les heures passées à se concentrer et à travailler car nous clignons peu pour humidifier nos cornées.

Pour ne pas ressentir ces gènes, les lieux de travail devraient être ventilés de manière naturelle le plus possible si cela n’est pas faisable il y a toujours l’option d’installer des humidificateurs pour conserver une atmosphère saine.

La fatigue oculaire :

Plusieurs facteurs sont donc nuisibles à notre vue au travail si bien que la fatigue visuelle et le stress oculaire sont incontournables. Pour en minimiser les effets il est important de reposer ses yeux régulièrement en regardant au loin, en faisant des pauses et quelques exercices simples pour se relaxer.

La fatigue visuelle ne doit pas être confondue avec la presbytie, défaut visuel lié à l’âge apparaissant après 40 ans et altérant la vision de près. Certaines personnes ayant des difficultés en vision de près l’assimilent à la fatigue visuelle alors qu’ils deviennent presbytes ! La solution la plus simple pour y remédier : les lunettes de lecture équipées de verres dégressifs.

 

Le vieillissement de l’œil

Le vieillissement de l’œil, un sujet qui nous concerne tous !

Nos tissus et organes vieillissent. L’œil n’échappe malheureusement pas à cette dure réalité. Aujourd’hui il est important de protéger ses yeux contre les rayons ultraviolets, la lumière bleue et pour certains les infra-rouges. Le vieillissement de l’œil est un sujet qui concerne tous les individus, il est nécessaire de faire des bilans ophtalmologique et optométrique une fois par an.

Le vieillissement du cristallin

Le cristallin est tout simplement la lentille qui se trouve à l’intérieur de l’œil, juste derrière l’iris (voir schéma). Celle-ci se déforme grâce à la pression du muscle ciliaire. Cette déformation permet d’avoir une vision nette, c'est l'accommodation. Le cristallin devient de moins en moins souple avec les années et ceci engendre le symptôme des « bras trop courts », la Presbytie.
Après la Presbytie, c’est la transparence du cristallin qui est atteinte, le cristallin s'opacifie surtout avec l'exposition au soleil et à la lumière bleue : c’est la cataracte.

Le vieillissement de la rétine

La rétine et sa partie centrale, la macula, permet de voir les détails, c’est ce qui permet à l’individu de pouvoir lire et reconnaître les formes et les visages. Le vieillissement de celle-ci peut être très handicapant, c’est ce qu’on appelle une dégénérescence maculaire liée à l’âge : DMLA

Le vieillissement du nerf optique

Le nerf optique est tout simplement le « messager », celui qui va transmettre les informations visuelles de l’œil directement au cerveau. Avec l’âge il y a une diminution du nombre de fibres nerveuses provenant des cellules ganglionnaires de la rétine. Cette diminution des fibres du nerf optique est accélérée en cas de glaucome chronique, maladie dont l’incidence augmente avec l’âge.

Le vieillissement des glandes lacrymales

L’œil est imbibé en permanence par des larmes sécrétées par les glandes lacrymales. La sécrétassions de ses larmes diminuent avec l’âge, ce qui peut entraîner une sécheresse oculaire.

Le vieillissement des voies lacrymales

Les larmes sont traités par les voies lacrymales jusqu’aux fosses nasales. Avec l’âge, ces voies peuvent se rétrécir et/ou se boucher. Ce qui entraîne chez les individus un larmoiement intermittent ou permanent. Si cette gêne est trop importante alors il est possible de passer par la chirurgie.

Le vieillissement du vitré

Le vitré est un gel transparent et homogène à l’intérieur de l’oeil. Avec l’âge certaines parties se liquéfient, condensent… Ce qui entraînent une apparition de « mouches volantes « ou « d’éclairs de lumières ».